A Dieu père Jean DUMAS

Jean Dumas nous a quitté pour rejoindre celui pour qui il a consacré sa vie. Ses funérailles ont eu lieu samedi 8 mai à la collégiale Notre Dame. Il était entouré de ses amis prêtres et de notre évêque Mgr Sylvain BATAILLE

Il est confié à la miséricorde du Père et nous avons rendu grâce pour sa vie et son ministère.

Si vous désirez apporter un témoignage, laisser un petit mot. N’hésitez pas à le faire en cliquant sur le bouton ci-dessus. Françoise Jasserand les centralise. Tous les messages seront retransmis à la famille et, sauf indication contraire de votre part pourront être utilisés pour rendre hommage à Jean sur le blog ou dans notre prochaine édition paroissiale.

Père Jean Dumas juin 2019 : 60 ans de sacerdoce

Témoignage de Françoise :
Nous sommes le dimanche 2 mai et l’Evangile du jour était sur la vigne et les sarments…
Et bien à Montbrison un sarment fort attaché à la vigne vient de rejoindre la vigne éternelle.
Jean Dumas prêtre qui était investi totalement sur notre secteur paroissiale depuis 1999 vient de décéder ce 2 mai à l’aube…Paix à son âme et que le Seigneur l’accueille en sa Maison….

Prions pour lui…et ayons une pensée émue pour tout ce qu’il a donné sur notre secteur  paroissial et ailleurs aussi.

4 commentaires sur “A Dieu père Jean DUMAS

  1. J’ai toujours gardé un souvenir ému du père Dumas. C’est lui qui,dans les années 1966-67, m’a fait découvrir la montagne et la liberté des premiers camps de jeunes qu’il organisait pour la paroisse de la Nativité.
    Premiers pas sur les skis, premières randonnées sont des émotions que l’on conserve toute sa vie.
    Il était là pour la « boum »de mes 20 ans et c’est lui qui a célébré mon mariage en 1972 dans cette même paroisse.
    Une partie de ma jeunesse s’en va avec lui.
    Prie pour nous qui abordons les années de « naufrage » comme disait de Gaulle…A bientôt de toute façon

    J'aime

  2. Père Jean Dumas, vicaire à Sury, alors que j’étais encore très jeune !
    Super organisateur de camps pour adolescents… C’est sans doute sous l’impulsion de Jean Dumas que j’ai préparé le diplôme d’animateur, animatrice de camps et ensuite, j’ai pris part à certains de ses camps pour valider ma formation.
    Je me souviens du camp de 3 semaines à Saint Gingolph, sur la rive sud du lac
    Léman, tout près de la Suisse.. Il a plu tous les jours – ou presque !
    Alors, nous avons traversé le lac en bateau, pour rejoindre l’autre rive afin d’être
    hébergés « en dur et au sec » dans une salle paroissiale de l’un de ses confrères, je
    suppose…. Nous avons beaucoup apprécié ce changement ponctuel.
    Lorsque nous sommes revenus « au pays » nous avons été très heureux de
    retrouver Jean à Montbrison ou à Ecotay…
    Ce jour, vous allez seul sur l’autre rive mais nous gardons en mémoire tout ce que vous avez fait au cours de votre ministère et nous vous en remercions très chaleureusement.
    A Dieu, Jean !

    J'aime

  3. Une grande tristesse devant l’annonce de ce décès. Nous, paroissiens de Montbrison, perdons un prêtre plein d’humanité qui va laisser un vide parmi nous. Père Dumas, je me souviens notamment de vous lorsque, papas d’enfants de primaire volontaires pour vous aider, nous vous avions rejoint un samedi matin pour débarrasser les greniers de l’école Saint-Aubrin avant qu’elle ne fasse place à des travaux de rénovation. Vous n’aviez pas voulu que nous entrions dans un grenier très poussiéreux pour ne pas subir à notre tour les quintes de toux que vous essuyiez vous-même depuis quelques minutes en y étant entré… Cette gentillesse tellement gratuite m’avait confirmé votre grande humanité. Vous portiez celle-ci, d’ailleurs, sur votre visage et votre sourire plein de bienveillance était un plaisir à goûter sans modération. Je me souviens aussi de toutes vos homélies si concrètes, si proches de nous, et toujours pleines de la sève éclairée des Evangiles. MERCI pour tous ces moments de gentillesse et de partage, merci pour ces sourires, merci pour ces réflexions que vous avez suscitées dans nos têtes ! MERCI pour tout. Reposez en Paix dans le royaume de Dieu dont vous nous avez si bien et si souvent parlé. Vous resterez dans nos mémoires, c’est évident.

    J'aime

  4. Jean était un homme simple, du terroir, les pieds bien ancrés dans le sol. Sa foi était solide même si le doute pouvait surgir. Mais il n’était pas un homme dogmatique. Il vivait son ministère avec conviction et simplicité aimant les liturgies simples et ne comprenant pas le retour en arrière actuel. Ces homélies étaient simples, vraies, parlantes aux paroissiens. Reconnaissons aussi qu’il pouvait avoir fort caractère et il le regrettait. La mort ne lui faisait pas peur étant préparé à rejoindre Celui qu’il a servi toute sa vie. Je me souviendrai toujours que c’est par toi que le Seigneur m’a appelé au diaconat. Allez, Jean, pas au revoir mais A-Dieu. Prie pour ta paroisse et repose dans la joie et la paix du Seigneur

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.